Artichaut violet de Provence


En rupture de stock
En rupture de stock
En rupture de stock

Vendu à la pièce


1.50 


En savoir plus


Originaire de l’ouest méditerranéen, l’artichaut est une évolution botanique du chardon. Cette fleur comestible à la saveur fine garnit les tables au printemps et à l’été. Délicate et généreuse, la chair de l’artichaut est gorgée d’antioxydants.


Plus généralement

  • Un artichaut pèse 300 grammes en moyenne. Ses feuilles denses se colorent de vert soutenu, de vert tendre ou d’un peu de violet.
  • Moyennement énergétique, l’artichaut est gorgé de minéraux. Sa richesse en fer et en vitamine C en fait un bon atout antifatigue.
  • L’artichaut se consomme presque toujours cuit, sauf certaines petites espèces violettes qui se dégustent relevées d’un peu de sauce.
  • Les cultures d’artichauts se trouvent en Bretagne et dans le sud de la France, chacune de ces régions produisant des espèces différentes.
  • L’artichaut est disponible toute l’année.

Un peu d'histoire

Originaire du bassin méditerranéen, l’artichaut est le résultat de différents croisements botaniques. Les premières traces de ce légume sont relevées en Italie, en pleine Renaissance (milieu du XVIsiècle).

L’apanage des rois

L’artichaut est introduit pour la première fois en France sur la table de la reine Catherine de Médicis. Le légume devient également le péché mignon de Louis XIV, qui l'appréciait tellement qu'on dénombre 5 espèces différentes à Versailles à l’époque du Roi Soleil : le Blanc, le Vert, le Violet, le Rouge et le Sucré de Gênes. Ce n’est qu’en 1810 qu’un agronome de la région parisienne développe le Camus de Bretagne, l’artichaut favori des Français.

Le saviez-vous ?

  • Ce que l’on appelle communément le cœur ou le fond d’artichaut n’est autre que le réceptacle des fleurs non épanouies de la plante. Ces dernières forment alors le foin, sorte de poils qui recouvre le cœur d’artichaut.