Fraises Anablanca - La mère de nos Fraises


En rupture de stock
En rupture de stock
En rupture de stock

La barquette de 250 g - 20,00€/kg


5.00 


En savoir plus


La fraise ananas pousse lentement, discrètement, sur les hauts plateaux chiliens. Elle ravit le palais des Sud-Américains, tandis que les Européens commencent seulement à la connaître. C'est un fruit rare et précieux, qui ne résulte pas d'une mutation génétique, mais serait au contraire l'ancêtre de notre fraise, la mère de tous les pieds de fraises rouges qui auraient muté génétiquement pour s'adapter.

Au XVIIIe siècle, un officier de marine au service du Roi embarque pour le Chili. Passionné de botanique, il ramène pour son plaisir personnel (et celui du Roi) quelques pieds de fraises blanches.

Charnues, grosses, et à l'incomparable goût d'ananas, ces pieds ne donneront pas, sur le sol français, le résultat escompté. Les pieds abondent en feuillage mais ne produisent aucun fruit.

La légende se poursuit et dit qu'un jeune soldat originaire de Plougastel aurait subtilisé un plant avant de le transplanter en pleine terre au milieu de ses fraisiers. Enfin le miracle se produit : la fraise-ananas donne ses premiers fruits sur le sol français.


Plus généralement

Fraise ananas : deux fraisiers sinon rien

Une des particularités de la fructification du fraisier-ananas est la nécessaire pollinisation par un fraisier semblable. Il faut donc planter et entretenir deux fraisiers côte-à-côte pour espérer obtenir quelques fruits.

Ce processus de pollinisation explique aussi en partie la difficulté de faire pousser cette espèce dans nos contrées.

À noter : le fruit de la fraise, qu'elle soit rouge ou blanche, n'est pas la partie charnue dans laquelle on croque mais  les akènes, ces minuscules grains répartis tout autour de la chair.

Fraise ananas : un fruit rare, précieux… et cher

La fraise blanche ou fraise ananas est très difficile à trouver en France et provient le plus souvent d'importations.

Quelques cultivateurs poursuivent leurs efforts, dans le Finistère notamment, pour accroître cette production pour l'instant anecdotique.

À noter : un pied de fraisier ananas est nettement moins productif qu'un fraisier classique. En effet, lorsqu'un fraisier standard produit environ 500 grammes de fraises, le fraisier ananas atteint très difficilement les 100 grammes de fruits !

Il résulte de cette rareté un coût exorbitant. La fraise-ananas coûte à l'achat 10 fois le prix de la fraise classique.


Conservation et préparation de la fraise ananas

Difficile à conserver

La fraise ananas se conserve mal et s’abîme rapidement. Il convient de la consommer dans les deux jours suivant l'achat ou la récolte.

Au réfrigérateur, elle peut résister trois jours mais flétrira ensuite et perdra de sa saveur si singulière.

Sa préparation

Les fraises ananas, et les fraises en général, se rincent de préférence à l'eau très froide, afin de conserver leur fermeté.

Conseil : mieux vaut ôter le calice des fraises qu'après rinçage, pour éviter ainsi que l'eau ne pénètre le fruit, et n'altère sa saveur.


Bienfaits de la fraise ananas

La fraise-ananas est largement pourvue en vitamine C, réputée pour ses qualités énergisantes.

Bon à savoir : les agrumes sont réputés pour être les fruits les plus riches en vitamine C. Cette idée reçue a l'écorce dure, car la fraise en possède deux fois plus !

Des anti-oxydants tels que les flavonoïdes ont une action efficace contre le vieillissement des cellules et de la peau, la prévention de certains cancers et la limitation du risque de maladies cardiovasculaires. Une consommation régulière de fraises favorise la diminution du mauvais cholestérol.