Tomates Cœurs de bœuf


En rupture de stock
En rupture de stock
En rupture de stock
En rupture de stock

500 grammes - 5,00€/kg


2.50 


En savoir plus


La tomate colore les étals de nos marchés et nos assiettes tout au long de l’année. Très simple à consommer, elle se prête à une infinité de préparations. Très riche au niveau nutritionnel, elle a de véritables atouts bien-être. Toutes ses qualités en font le légume le plus consommé en France.


Plus généralement

  • La tomate est arrivée en France au XVIe siècle après sa découverte en Amérique du Sud. Elle était utilisée, à l’origine, comme plante d’ornement dans les jardins.
  • On trouve des milliers de variétés de tomates dans le monde. Elles se distinguent par leur forme, leur couleur, leur texture et leur goût. Les plus consommées en France sont les tomates rondes, les tomates cerises et les allongées.
  • La tomate, peu calorique, apporte de nombreux nutriments : vitamines (C et E notamment) et minéraux (magnésium et potassium).
  • En cuisine, elle se prépare très facilement et entre dans un grand nombre de préparations aussi bien crue que cuite. Elle se décline même jusqu’au dessert !
  • Si elle se consomme comme un légume (donc communément considérée comme telle), la tomate est botaniquement un fruit.
  • La tomate est disponible toute l’année.


Un peu d'histoire

Découverte en Amérique du Sud au XVIe siècle, la tomate tient son nom d’un mot aztèque : « Tomatl ». Après avoir traversé l’Océan, elle parvient dans le sud de l’Europe. Les Italiens l’appelaient alors « pomme d’or » et les Provençaux « pomme d’amour ».

Considérée comme vénéneuse, ses plants étaient cultivés pour leurs qualités ornementales. L’agronome Olivier de Serres la préconisait pour la décoration de tonnelles. Ses propriétés en tant que légume fruit ne furent découvertes qu’au milieu du XVIIIe siècle. Elle gagna alors toutes les tables de l’Europe méridionale. En France, les Provençaux furent les premiers à la consommer. Elle était préparée sous forme de sauces plus ou moins relevées.